Le travail de préparation d’un roman…

3 mai 2015 § 1 commentaire

Allez, je vous dévoile un peu mes sources.  Umberto Eco passe, parait-il, six ans à se documenter avant d’écrire un nouveau livre. Il s’enferme dans des bibliothèques universitaires prestigieuses et accumule faits et anecdotes historiques. Toute proportion gardée, j’ai fait le même travail de recherche avant d’écrire La fractale des raviolis. J’ai passé au moins dix minutes à lire, dans le magazine du conseil régional d’Auvergne, un article sur le fléau des rats taupiers.

fleau2l

 

Publicités

§ Une réponse à Le travail de préparation d’un roman…

  • keisha41 dit :

    Où je découvre que le rat taupier est le campagnol!!! J’approuve totalement que l’on plante des haies pour s’en débarrasser. Je suggère aussi une autre méthode assez naturelle, le chat! Le mien a boulotté tous ceux du coin et pour un prix correct accepterait de débarrasser l’Auvergne!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Le travail de préparation d’un roman… à La fractale des raviolis.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :