30 ans plus tard…

29 juin 2019 § Poster un commentaire

Dans Habemus Piratam, je cite le nom de quelques pirates qui sévissaient sur Apple 2 du temps de mon adolescence (1980-1990). Ils « déplombaient » les jeux et les faisaient circuler gratuitement (sans internet : les disquettes passaient de main en main…). L’un d’entre-eux était « Godfather » (que je cite p37) :

A la sortie du roman, je l’ai retrouvé sur Facebook (la communauté Apple 2 reste encore très active, 30 ans plus tard) pour lui offrir un exemplaire dédicacé du livre.
La semaine dernière, nous nous sommes rencontrés à Paris et avons évoqué (la larme à l’oeil) nos souvenirs d’antan. Comment il avait commencé son activité, les potins du milieu, comment ses jeux, déplombés sur Paris, pouvaient-ils atteindre Martigues où j’habitais)… Jean-Philippe m’a dédicacé mon livre, à sa manière … j’adore. (Après 30 ans, il y a prescription pour ses méfaits informatiques 😉 )

C’est aussi ça la magie de l’écriture. Ecrire pour soi, écrire sur soi, faire des rencontres. J’aime.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement 30 ans plus tard… à La fractale des raviolis.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :