J’aime beaucoup les Embrouillaminis. C’est un sujet qui me taraude depuis des années : que deviennent toutes les histoires, ces variantes avortées qui ne terminent pas dans un roman ? C’est injuste car certaines sont méritoires. Pourquoi n’ont-elles pas la chance d’être lues ? Pourquoi le lecteur doit se limiter à la lecture de la seule histoire survivante ? Qui nous dit que l’auteur a fait le bon choix ? Et si une lectrice avait préféré une autre fin ?
José-Luis Borges parlait d’une bibliothèque infinie dans laquelle se trouveraient toutes les histoires du monde. Ici, je vous propose un roman labyrinthique où Lorenzo quitte sa chère vallée de Chantebrie pour découvrir le vaste monde. Ou pas.
Sortie Aux Forges de Vulcain le 21 mai 2021.

David Meulemans, Maître Forgeron, à côté de votre serviteur, devant l’entrée de l’ancien château du Bien-Assis, demeure de Florin Perrier, beau-frère de Blaise Pascal. (Tiens, encore un Florin ;-)). À Clermont-Ferrand, donc.
Splendide couverture d’Elena Vieillard, graphiste talentueuse aux Forges.