Signatures / Rencontres (2015)

Voici le calendrier des rencontres 2015. N’hésitez pas à venir discuter, échanger autour d’un verre (en général les libraires organisent bien les choses :)) et à venir dédicacer votre cailloux-à-la-Florin.

Aux alentours de Clermont-Ferrand

  • Le 11 septembre à 18h – au Café des Augustes (clermont)
  • Le 24 septembre à 18h30 – « La Librairie » (clermont)
  • Le 4 octobre au salon du livre de Royat -Chamalières, toute la journée
  • Le 6 décembre au salon du livre de Vic-le-Comte, toute la journée

En région parisienne

  • Le 14 octobre à 18h30 – la librairie écriture à Vaucresson (92)
  • Le 15 octobre à 19h00 – Librairie Nouvelle à Asnières (92)
  • Le 16 octobre à 18h30 – Librairie Montmartre à Paris (75018)
  • Le 17 octobre à 15h00 – Librairie Millefeuille à Bièvres (91)
     

Autres régions

  • à Niort, le 18 septembre à 17h30 – Librairie des Halles
  • à Limoges, le 19 septembre de 10h-17h – Librairie Page et Plume
  • à Toulon, le 26 et 27 septembre à la fête du livre de Toulon
  • à Tassin la demi-lune (69) le 2 octobre à 19h à la librairie Pleine Lune
  • à Lille (59) le 23 octobre à 19h à la librairie Le Bateau Livre
  • à Rennes (35) le 24 octobre à 19h à la librairie Le Failler
  • à Avallon (89) le 7 novembre à 18h à la librairie l’Autre Monde
  • à Nantes (44) le 14 novembre à 17h à la librairie Coiffard
  • à Lunel (34) les 27 et 28 novembre à la librairie AB Lunel
  • à Salon de Provence (13), le 28 nov. à 17h à la librairie Le grenier d’abondance
Belle transition : un rat-taupe sur un caillou en guise de souvenir

Belle transition : un rat-taupe sur un caillou en guise de souvenir

§ 13 réponses à Signatures / Rencontres (2015)

    • beatrice banales dit :

      Bj vous venez vraiment à Bègles ?, j aime avoir mes livres dédicacer que je tiens à garder. Merci pour pour vos bon romans qui remplie mes yeux d’ étoiles .

      • Pierre dit :

        Bonjour. Merci pour votre message Béatrice. J’étais au Cultura de Bègles le 15 novembre 2014 ! Je mettrai à jour cette page si j’y retourne dans les prochains mois

    • Simon Trottier dit :

      Bonjour monsieur Raufast. J’ai dévoré votre roman : La Fractale des Raviolis. Votre plume est inventive et très originale pour un 1er roman. Vos histoires gigognes nous restent en tête avec leurs personnages touchants et/ou troublants.

      Par contre, une coquille temporelle s’est glissé dans votre roman ce qui rend votre boucle finale impossible. Je m’explique.

      Au début du roman, qui se déroule en temps moderne (donc 2014), la femme nous dit être mariée à son mari depuis plus de dix ans au moment de l’infidélité, Elle enchaîne ensuite avec l’épisode de Prussemange, soirée qui a eu lieu alors qu’elle avait 19 ans et qu’elle venait de quitter le domicile familial. Elle n’était pas mariée à cette époque. On peut donc affirmer de source sûr que cette rencontre à Prussemange à eu lieu au plus tard en 2004 (dix ans avant son mariage minimum), si ce n’est pas avant.

      Le père, toujours à Prussemange, débute ensuite l’histoire des Vierges de Barhofk. En situant le procès de l’Arnaqueur des cimetières en mars 2009, nous savons, encore une fois de source sûr, que la rencontre finale, entre Sharkey et la police, a forcément eu lieu après ce procès, donc post mars 2009.

      Lors de la finale du chapitre nommé LE MILDIOU, un journaliste entre dans la chambre et prends une photo. Ensuite, le policier précise à Sharkey qu’il sera dans le journal du lendemain.

      Ensuite, retour a Prussemange. Le père termine son histoire des vierges (qui était en fait l’entièreté du roman). Il avoue ensuite à ses collègues qu’il avait vu que Sharkey était en ville dans le journal (référence claire à la photo prise lors de la fin du chapitre précédent) ce qui, en théorie, boucle la boucle.

      Il est donc impossible de pouvoir relier les deux événements et d’ainsi connecter votre finale, puisque dû à un surplus d’informations temporelles, nous pouvons convenir avec assurance que l’épisode de Prussemange est pré-2004 et l’article de journal (qui selon vous est lu par le père de l’héroine le lendemain de sa parrution) est post-2009.

      Votre finale est basée sur le fait que le chapitre de Prussemange se déroule au lendemain de la rencontre entre Sharkey et les policiers, alors que 5 ans minimum séparent ces deux événements. Il est donc peu probable que le père ait lu à Prussemange en 2004 un article de journal qui sera publié en 2009…

      J’espère avoir mal vu et que vous pourrez m’éclairer, puisqu’il est dommage qu’autant d’efforts et d’originalité ne puisse réellement éclater pour cause d’une finale incohérente dans le temps.

      Merci de votre réponse.

      Simon Trottier

  • Marie Heckmann dit :

    J ai eu la chance de lire La variante chilienne en avant première grâce à une amie.je tiens à remercier mon amie, mais surtout Pierre Raufast pour ce merveilleux roman que je viens de refermer (trop tôt. ….) et qui est Le livre de l annee pour moi!
    c’est un mixte entre Le petit Poucet, Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire et des emotions.je reste sur mon nuage fait de petits cailloux…..

  • BLAES dit :

    Et en Lorraine, vous venez quand ?
    Véronique B.

  • framboise dit :

    Rencontrer Pierre Raufast, qu’on se le dise, est un bonheur fou ! Parole de Framboise qui a passé merveilleux moment à la fête du livre à Toulon ! Mille mercis encore pour tout (et bien plus encore 😉 )

  • Simon Trottier dit :

    😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :